Source de Bellefontaine

Publié le par le geobiophile

    IMGP0275

Abbaye de Bellefontaine 

 

Petite balade automnale par un temps magnifique, nous sommes allés hier avec mon ami JP à la découverte d'une source sacrée, sanctuaire d’anciens cultes païens.
Elle se situe à proximité de l'abbaye ND de Bellefontaine au dessus de Cholet en Anjou.

La source se trouve à proximité de l'église primitive, au Nord Est de l'abbaye, en dehors de l'enceinte. Un accès à la fontaine existait par une ouverture au chevet de cette église, sous la statue de la vierge, mais celui ci est désormais obturé pour une question de salubrité.
Qu'à cela ne tienne, à quelques mètres de là, une simple tuile coincée entre quelques pierres dans un trou de verdure nous offre le divin breuvage, cela fera notre affaire .... (tuile remplacée depuis peu par un tube PVC, plus propre … mais moins esthétique)
Une belle présence est là qui nous attend et partage notre bonheur, l'eau est fraîche et nous en faisons provision. Elle dégage une belle énergie et serait réputée pour soigner les yeux ...profitez en !

C'est en cherchant à mieux comprendre la configuration énergétique  de ce  lieu sacré que je suis tombé sur une ancienne carte postale de cette abbaye de Bellefontaine.
Il s'agit d’une  réplique de la "grotte de Lourdes" dans l'enceinte de l'abbaye. Focalisé par la spire de vortex qui passe par  là, je n'avais pas fait attention à ce que me révèle cette photo ! Il m'aura fallu ce vieux cliché N&B de plus d'un siècle, affiché sur mon écran PC  pour me faire interpeller  par cette belle  énergie  tellurique qui en émane, la vouivre !
Admirez cette gueule béante et faites le plein, j'adore ce type de vibration qui me laisse sur les genoux ...
 


grotte de Lourdes Bellefontaine-copie-1


Si vous le désirez, je vous emmènerai en ces lieux chargés d'histoire, n'oubliez pas de sortir "vos antennes" sinon la promenade risque de n'être que bucolique ...et ce serait dommage.
Coeur cousu comme une bouche, rouge de sang, ici, j'ai croisé une nouvelle fois  Cathelineau, qui rassemble ses troupes au nom du roi en s'abreuvant à la source sacrée, la chapelle fut détruite, puis reconstruite, l'eau et la Dame n'ont que faire des murs qui se lézardent, les pissenlits continuent de semer leur poussière d'or et c'est là l'essentiel.

 

Les Mauges et les chemins creux de Vendée se racontent les mêmes histoires, de canons qui passent, de fantômes qui rôdent , de saints qui guérissent .. je reviendrai donc avec mon mouchoir rouge, vous faire toucher des doigts les vieilles  légendes,  juste guidé par le le cri de la hulotte. 

     

 

    IMGP0174-copie-1

Le géobiophile

Publié dans Lieux sacrés

Commenter cet article